Aménagement de la place Jean Moulin : point d'étape

Après l’étude de programmation menée en 2017, l’Atelier du paysage La Forme et L’Usage a été retenu par la Ville fin 2018 pour concevoir le projet.

Dans cette page

Dernière mise à jour : 06/02/2019

Catégorie(s) : Vie des quartiers

Catégorie(s) : Travaux/urbanisme

Catégorie(s) :

Le projet  d’aménagement de la place Jean Moulin et de ses abords avance. En 2017, la Ville a engagé une étude de programmation pour affiner le diagnostic et le périmètre d’intervention . Le programme retenu a pour objectifs principaux de favoriser les différents usages de l’espace public, valoriser l’image du quartier et relier les points d’intérêt avec de nouvelles formes de mobilités. Concrètement, cela se traduit par l’aménagement de lieux de convivialité et d’animation attractifs, un soutien aux commerces du quartier, ou encore un renforcement de l’identité de la place Jean Moulin.

Après l’étude de programmation, la conception de l’aménagement constitue une seconde étape importante avant les travaux. 

Une équipe de maitrise d’œuvre a été retenue par la Ville fin 2018. Elle est constituée de Mathieu Delmas, paysagiste-urbaniste de l’atelier du paysage La Forme et L’Usage, ainsi que de MA-GEO Morel associés (pour la conception technique des aménagements et le suivi de chantier, l’écologie urbaine, la gestion alternative des eaux pluviales, la conception lumière…), Roland Ribi et associés (pour les mobilités), et JF MADEC - Architecte (pour la conception des constructions légères associées aux aménagements). Cette équipe sera chargée de la conception des aménagements puis de leur mise en œuvre progressive. Mathieu Delmas, diplômé de l’École nationale supérieure d’architecture et de paysage de Lille, en est le mandataire : il figure parmi les lauréats des AJAP 2018 (concours biennal organisé par le ministère de la Culture qui distingue des jeunes architectes et paysagistes) pour la réalisation de la place des Érables sur l’île de Nantes.

Une participation des habitants tout au long du projet

« Dans les critères de sélection de l’équipe retenue, les propositions en matière de démocratie participative ont fait la différence, remarque Benoît Arrivé. En effet, nous souhaitions que les habitants et commerçants puissent être associés dès le début de la démarche à la réflexion sur le projet d’aménagementNous avons pu nous appuyer sur le conseil de quartier Sud-Est mais aussi sur les nombreuses structures du quartier, et plus particulièrement sur la Maison Françoise Giroud. »

Un petit groupe constitué de représentants des habitants et des commerçants a été associé à l’écriture du cahier des charges de l’étude de programmation et a ensuite participé à son comité de pilotage. Un diagnostic en marchant a été réalisé en mars 2017 ainsi que des ateliers pour préciser les attentes, avec les représentants des habitants, acteurs de quartier et enfants en mai 2017. Une réunion publique de restitution a également été organisée en janvier 2018.

Trois nouveaux ateliers seront organisés avec une vingtaine de volontaires entre février et mai pour poursuivre la dynamique engagée et continuer à associer les futurs usagers à la phase de conception des aménagements. La livraison des premiers aménagements est prévue à partir de mi 2020.