Couvre-feu : la ville s'adapte et reste mobilisée

Informations

Dans cette page

Dernière mise à jour : 18/01/2021

Catégorie(s) : Solidarité/santé

Catégorie(s) :

[Infos mises à jour le lundi 18 janvier à 17h30]

 

Suite au couvre-feu imposé à 18h, la Ville adapte ses services pour protéger au mieux ses habitants et répondre à leurs besoins. Tour d’horizon.

 

Les accueils

Les accueils seront fermés à 18h au plus tard. 

La plupart de nos accueils étaient fermés avant 18h mais certains pouvaient ouvrir plus tard, comme le Kiosque qui s’adaptait aux contraintes organisationnelles des familles et fermait certains jours à 19h. Les habitants devant rester chez eux après 18h - sauf pour raisons professionnelles -, nous nous adaptons, explique le maire, Benoît Arrivé .

 

Les maisons de quartiers et espaces solidaires

 

Les maisons de quartier fermeront au plus tard à 18h. La ville maintient les activités afin d’accueillir notamment les familles qui ont besoin de réconfort et de soutien.

Nous restons présents pour les accompagner au quotidien, explique Benoît Arrivé.

 

Les crèches, haltes-garderies et le périscolaire

Si le Gouvernement impose le couvre-feu à 18h, il laisse cependant la possibilité aux salariés de pouvoir travailler. Dans ce cadre, la Ville maintient ses horaires dans ses haltes-garderies et crèches. De même pour le périscolaire.

« Nous respectons les mesures gouvernementales de fermeture à 18h mais nous souhaitons maintenir un service public de qualité, qui facilite la vie de ses habitants et reste à l’écoute des besoins de ses habitants. Les crèches, haltes-garderies et accueils périscolaires ouverts après 18h le resteront », souligne le maire, Benoît Arrivé.

 

La restauration scolaire

  • Dans les écoles, la restauration est assurée : La Ville avait déjà mis en place des protocoles où les élèves déjeunaient ensemble par table, en séparant les classes. Quelques adaptations ont été apportées sur certains sites.
  • En revanche, la restauration sur les accueils de loisirs le mercredi midi est en suspens :

« Nous y accueillons plusieurs écoles, remarque Dominique Hébert, adjoint en charge de l'éducation. Nous attendons donc les protocoles de la DDCS (Direction départementale de la cohésion sociale). »

 

Les temps d'activités périscolaires

 

Les temps d'activités périscolaires (TAP) et les accueils périscolaires sont maintenus aux horaires habituels. Seules les activités physiques en intérieur seront suspendues mais elles pourront être remplacées par d'autres types d'activités, dans le respect de la distanciation physique et des gestes barrière.

 

Les équipements sportifs municipaux

 

Les équipements sportifs couverts (gymnases, terrains de tennis…) sont fermés sauf pour les publics prioritaires : les sportifs professionnels, les personnes en affection longue durée (ALD) sur prescription médicale APA (Activité physique adaptée) ou en situation de handicap.

 

Les piscines ferment également, à l’exception de la piscine Chantereyne qui reste ouverte pour les publics prioritaires.

Nous redéployons le personnel de ces équipements vers les services prioritaires comme les écoles, nos EHPAD ou nos résidences-autonomie où nous sommes sous tension en raison des protocoles appliqués, explique le maire.

 

Stades et terrains de tennis extérieurs restent ouverts puisque la pratique est autorisée sans contact, avec distanciation et respect du couvre-feu. Les vestiaires ne sont pas accessibles sauf pour les scolaires et les publics prioritaires.

 

Retrouvez toutes les informations pratiques de la Ville sur la page : Covid 2019