Devoir de mémoire : la Ville restaure le monument de la Foëdre

Dans cette page

Dernière mise à jour : 12/04/2021

Catégorie(s) : Vie institutionnelle

La Ville de Cherbourg-en-Cotentin, fidèle au devoir de mémoire, a restauré le monument de la Foëdre.

 

Le 24 juin 1944, deux jours seulement avant la Libération de Cherbourg, de multiples lieux des alentours sont massivement bombardés par les alliés, dans le dessein de déloger l’ennemi de ses positions. Malheureusement, ces attaques font de nombreuses victimes civiles. La ferme de la Foëdre, sur le territoire d’Octeville, en est une triste illustration. Ici s’étaient réfugiées 34 personnes. 27 y ont trouvé la mort.

 

« Pour les familles, ce site est un lieu de recueillement depuis maintenant 77 ans. Un monument y a été implanté mais avec le temps, il s’était détérioré. Les noms des victimes ainsi que les informations mentionnées sur les plaques disparaissaient, inexorablement, souligne Gilbert Lepoittevin, maire-adjoint aux cérémonies patriotiques. La Ville a donc pris la décision de le restaurer". 

 

Les travaux de marbrerie ont été réalisés par l’entreprise Jaumaux-Mazurier. Le service embellissement de la Ville s’est occupé quant à lui du nettoyage du monument ainsi que des plantations.

 

« Le comité octevillais du Souvenir Français est à l'origine de la création de la stèle », précise son président Robert Barthonnat.

 

Malgré le contexte sanitaire et les restrictions qui en découlent, les cérémonies en souvenir de nos disparus, sont maintenues en concertation avec les associations patriotiques et dans un format restreint.