Inclusion et environnement au menu des aires de jeux

Dans cette page

Dernière mise à jour : 14/06/2022

Catégorie(s) : Sports

Catégorie(s) : Petite enfance/enfance

Catégorie(s) : Cadre de vie

Catégorie(s) :

Les interventions sur les aires de jeux, les terrains multisport et les skateparks de Cherbourg-en-Cotentin se poursuivent, dans un objectif d’inclusion, de rationalisation et d’intégration à l’environnement. 

 

Cherbourg-en-Cotentin est plutôt bien pourvue en matière d’aires de jeux, de terrains multisports et de skateparks, avec environ 120 structures. Des espaces en pleine mutation, en lien avec un riche programme de rénovation et de renouvellement.

 

Les réalisations récentes

  • Multisports Tourville (Équeurdreville-Hainneville) – Janvier 2021
  • Cité Casino (Cherbourg-Octeville) – Janvier 2021
  • Square Dom Pedro (Cherbourg-Octeville) – Janvier 2021
  • Skatepark Napoléon (Cherbourg-Octeville) – Octobre 2021
  • Val L’Abbé (Équeurdreville-Hainneville) – octobre 2021, aire de jeux en robinier
  • Parc Liais (Cherbourg-Octeville) – octobre 2021
  • Rue du Poitou (Cherbourg-Octeville) - novembre 2021
  • Terrain multisports rue du Trottebecq (Cherbourg-Octeville) - mai 2022
  • Cité Pablo Neruda (Cherbourg-Octeville) - mai 2022
  • Jeux de la plage de Querqueville - juin 2022

 

Les réalisations en cours

  • Poursuite des interventions sur les jeux dans les écoles

 

Les projets programmés en 2022

  • Place de Bourgogne (Cherbourg-Octeville)
  • Rénovation des parcours santé : plage de Querqueville et Vallon Sauvage.
  • Terrain multisports de la Bonde, rénovation en août-septembre (Équeurdreville-Hainneville)
  • Jardin public, aire de jeux inclusifs (Cherbourg-Octeville)

 

Les projets à l'étude en 2022

  • Jardin des Couleurs, avec projet d’aménagements paysagers (La Glacerie)
  • Skatepark boulevard de l’Atlantique (Cherbourg-Octeville)

 

Des aires pour tous et adaptées dans leur environnement

 

« Nous avons une vigilance particulière sur les aires de jeux, des contrôles hebdomadaires, trimestriels et annuels sont effectués pour des questions de sécurité. Les normes sont de plus en plus exigeantes et imposent un suivi très strict. Des tests des sols et des jeux sont réalisés, en plus d’un contrôle visuel, à chaque check-up », indique Bertrand Lefranc, adjoint aux espaces verts et aux aires de jeux.

 

Au moindre doute, l’aire est fermée par précaution, pour des analyses plus poussées, voire définitivement fermée. L’occasion de se pencher sur un éventuel remplacement.

 

« Nous étudions chaque opportunité. Nous ne remplaçons plus systématiquement les aires. L’installation d’une aire avec deux à trois structures sera privilégiée au cœur d’un quartier plutôt qu’un petit jeu au pied de chaque immeuble, par exemple », décrit Bertrand Lefranc.

 

Sans compter l’intégration à l’environnement :  l’historique du site, ses abords, sont pris en compte. La Ville privilégie les structures en bois, de type robinier, dans les espaces naturels. En milieu urbain et bord de mer, il s’agira plutôt de jeux inox. Dans les écoles, la Ville mise sur des jeux colorés …

 

Les aires de jeux sont aussi un formidable vecteur de lien social.

 

« Ce sont des lieux de rencontre, de sociabilisation. Nous menons actuellement un travail important sur l’inclusion, avec des aires de jeux accessibles pour que les enfants porteurs de handicap et les enfants valides puissent jouer ensemble, dès 2022. La première concernée sera celle du Jardin public à Cherbourg-Octeville », explique Bertrand Lefranc.