Interdiction des musiques amplifiées : le maire exprime son désaccord

Dans cette page

Dernière mise à jour : 13/04/2021

Catégorie(s) : Culture/loisirs

« J’ai fait savoir par courrier dès lundi au Préfet de la Manche mon désaccord avec l’arrêté interdisant la musique amplifiée dans l’espace public qu’il a pris ce week-end », a indiqué Benoît Arrivé, maire de Cherbourg-en-Cotentin.

 

Benoît Arrivé a fait connaître sa position au CANC et au monde de la culture en lui renouvelant son soutien et en confirmant l’autorisation de la Ville pour l’occupation du théâtre telle qu’elle est menée depuis plusieurs semaines. Il souhaite également que le rendez-vous du samedi matin perdure et que ce moment de rencontre et de partage puisse avoir lieu samedi prochain et ceux qui suivront. Les artistes qui participent à cette mobilisation ont fait preuve d’une grande responsabilité depuis le début du mouvement en veillant notamment à ce que personne ne soit exposé au virus. Alors que nombre d’entre eux traversent des situations difficiles, ils ont su traduire leurs inquiétudes et parfois leur colère en  moments de partage et de joie que chacun apprécie.

 

« Vouloir aujourd’hui contenir cet engagement paisible me semble malvenu et propice à toutes les interprétations. Une telle décision sera inévitablement source d’incompréhension et de colère alors que nous cherchons tous à trouver collectivement les voies de l’apaisement et de la concorde. J’ai donc demandé, au nom de la Ville de Cherbourg-en-Cotentin, le retrait de son arrêté auprès de Monsieur le Préfet de la Manche. »