Le parking et la rue Notre-Dame réaménagés

Dans cette page

Dernière mise à jour : 03/05/2022

Catégorie(s) : Cadre de vie

Catégorie(s) : Travaux/urbanisme

Catégorie(s) :

Situés à deux pas du centre-ville et du port, le parking Notre-Dame et la rue l’y menant vont faire l’objet d’un réaménagement. Débutant au mois de mai pour une livraison prévue à la fin de l’été, ces travaux ont été définis avec le concours de la population, invitée à se prononcer sur le projet. Objectif : favoriser l’accès au centre-ville en proposant une offre de stationnement renouvelée, tout en assurant une liaison entre les aménagements à venir du Bus nouvelle génération (BNG) et le cœur piéton.

 

« Nuisances, stationnement sauvage, manque de circulation piétonne… Au printemps 2021, la population de Cherbourg-en-Cotentin a été consultée via une expression citoyenne en ligne afin de recueillir son ressenti », explique Patrice Martin, adjoint à la voirie.

 

Prenant en compte ces suggestions, le cabinet d’architecte-paysagiste Renaudie, associé au bureau d’étude TECAM pour la maîtrise d’œuvre, a proposé un aménagement « plus visuel et surtout plus esthétique ».

 

« Les mobilités et l’accès en cœur de ville seront favorisées, avec ce stationnement automobile et deux-roues renouvelé. Ces aménagements assureront également une liaison entre le futur Bus nouvelle génération (BNG) et le cœur piéton », précise Benoît Arrivé, maire de Cherbourg-en-Cotentin.

 

Des arbustes et une placette

La rue Notre-Dame sera restituée en créant un plateau piétonnier réduisant les différences de niveaux des pas de porte. Ouverte aux véhicules, elle ne disposera plus de barrières mais d’horodateurs. Cela permettra d’assurer le parcours de la grande échelle des pompiers et des bennes de ramassage des déchets.

Une placette sera créée au niveau des restaurants. Elle sera dotée de mobilier urbain (le parking accueillera en tout huit bancs en granit) et d’une poubelle compactrice. L’objectif est que les commerçants s’approprient cette placette dans le cadre de leur activité.

Des espaces verts avec des arbustes à forte floraison seront créés le long de la rue Notre-Dame. « Mais il faudra être patients car les arbres ne peuvent être plantés qu’à l’automne », précise Patrice Martin. Sur cette parcelle de 6 560 m2, dix nouveaux candélabres seront mis en place. Mieux organisé et plus sécurisé afin d’éviter le stationnement sauvage, le parking disposera de 154 places, dont trois destinées aux infirmiers et dix-sept à la résidence Caligny.

 

Abri sécurisé pour les vélos

Des places de livraisons au nord et au sud du parking seront assurées, les emplacements et la collecte des déchets seront réorganisés, les accès aux garages privés au nord-ouest du parking seront conservés et un cheminement piéton continu entre la rue Maréchal Foch et la Rue Notre Dame sera aménagé.

Les places et l’accès au sous-sol du commerce La Cave à Vin seront conservés, la sortie de secours du cinéma L’Odéon sera dégagée et les personnes à mobilité réduite auront accès aux deux résidences.

Les amoureux de la petite reine ne seront pas en reste puisqu’un abri sécurisé sera mis en place sur le parking avec quatorze supports pour vélos.

L’estimation des travaux s’élève à 860 000 € HT.