L’école de la Polle se transforme

Dans cette page

Dernière mise à jour : 30/05/2022

Catégorie(s) : Education

Catégorie(s) : Travaux/urbanisme

L’école de demain se dessine dès aujourd’hui à Cherbourg-en-Cotentin. Après avoir adopté le programme pluriannuel de rénovation de son patrimoine scolaire, les premiers travaux vont commencer notamment au groupe scolaire de La Polle. Implanté au cœur du quartier Les Fourches/Charcot-Spanel en pleine mutation, sa métamorphose contribuera à augmenter son attractivité et à favoriser l’arrivée de jeunes parents. Budget de l’opération : 711 000 €.

 

« La Ville, en lien avec l’Éducation Nationale, a pour ambition de soutenir les enseignants de ses écoles publiques dans l’évolution de leurs méthodes d’enseignement et d’offrir à ses élèves, les meilleures conditions d’apprentissage. Cela passe par la rénovation du bâti, l’apport de mobilier innovant mais également l’aménagement des espaces extérieurs. L’un des axes fort de notre projet de mandat est d’accompagner les équipes vers « l’école de demain ». En voici une première application », explique Dominique Hébert, adjoint à la scolarité.

 

Une école au cœur de son quartier et de Cherbourg-en-Cotentin

« Construit en 1958-1959 à la frontière entre les communes de Cherbourg et d’Octeville, le groupe scolaire de La Polle a constitué, dès sa création, un exemple remarquable de solidarité et d’innovation intercommunale » souligne Sébastien Fagnen, maire délégué de Cherbourg-Octeville.

Il dispose, dans son environnement immédiat, d’un précieux support pédagogique. Un paysage urbain varié, que les enfants fréquentent au quotidien, et sur lequel ils sont invités à porter un regard curieux et créatif, dans le cadre d’ateliers dirigés par les enseignants avec des graphistes-illustrateurs.

Coordonnées depuis 2017 par la Maison du projet, ces explorations ont permis la création de cartes, de posters, d’expositions et même d’une chanson créée et enregistrée au printemps par les enfants avec le groupe Mamba de la Suerte, en résidence à l’Autre Lieu.

Classé quartier prioritaire de la politique de la Ville, le quartier Les Fourches/Charcot-Spanel va faire l’objet d’une restructuration urbaine importante.

« Depuis 2017, à travers la Maison du projet, les habitants, tous âges confondus, ont activement contribué à la définition du futur visage du quartier des Horizons. Le groupe scolaire, vieillissant, a été mis au cœur des préoccupations et est désormais l’élément central du renouvellement du quartier », indique Ralph Lejamtel, adjoint à l’urbanisme.

Des aménagements dits transitoires ont été réalisés en mai 2021 à ses abords (une structure, un escalier, deux terrasses) ainsi que des plantations, en novembre/décembre 2021, dans le cadre d’une étude-action paysagère menée par l’Atelier des 2 Cyclopes et l’atelier Pré Carré.

 

L’enfance au grand air

À la rentrée de septembre 2022, enfants et enseignants découvriront une toute nouvelle cour de récréation, conçue selon une vision totalement nouvelle du partage des espaces avec moins de bitume et plus de nature.

Différents éléments structurants (végétaux et mobiliers) seront positionnés de manière à créer des parcours et des lieux de pause. Ainsi, les enfants pourront tous profiter de ce moment de détente :

  • Pelouses,
  • Buttes engazonnées (accès par escaliers en rondins),
  • Potagers,
  • Bancs gabion en bois structurant l’espace (dont une partie sous le préau),
  • Mur d’expression,
  • Tables basses en bois,
  • Aire de jeux propice à l’utilisation du ballon…

Le projet a été mené en interne par la direction étude et travaux publics, en collaboration avec la direction enfance, éducation et réussite éducative, la direction nature, paysage et propreté, la maison du projet, la direction de la culture, l’équipe enseignante, les Francas, les enfants et les parents d’élèves très fortement impliqués dans la démarche.

« Repenser une cour d’école, ce n’est pas seulement y apporter du végétal. L’enjeu est aussi de redonner des espaces de jeux et de pause à tous les élèves. Dans les configurations actuelles, le ballon occupe une place prépondérante, reléguant les autres usages dans des espaces restreints sans réel intérêt », indique Dominique Hébert, adjoint à l’enfance et l’éducation.

Ces nouveaux aménagements pourront servir aux enseignants dans le cadre de leçons d’observations de la nature : oiseaux, insectes, plantes… Le groupe scolaire de La Polle est une école test. Il servira de laboratoire des innovations éducatives pour la Ville, qui s’emploie à moderniser toutes les cours de récréation de ses écoles, à raison de deux par an au minimum.

 

Des travaux de rénovation du bâti importants

Dans un premier temps, les travaux ont consisté en un ravalement de façade du restaurant scolaire (mai 2022). Les autres bâtiments seront concernés en 2023.

Un visiophone va être installé à l’entrée de l’école (porte unique). Mais le plus gros des transformations consiste en un réaménagement des salles de classe.

Durant l’été, elles seront réorganisées : création d’ateliers interclasses, classes flexibles ou semi-flexibles par l’apport de mobilier novateur mais aussi poursuite du déploiement des outils numériques (ordinateurs, vidéoprojecteurs, tableaux numériques, tablettes).

Toute cette réorganisation des espaces doit favoriser les échanges, le travail collaboratif entre élèves, le vivre ensemble et ainsi augmenter le sentiment de reconnaissance au sein du groupe.