Pratique du vélo : un schéma directeur vélo et mobilités actives en développement

Dans cette page

Dernière mise à jour : 03/05/2021

Catégorie(s) : Cadre de vie

Catégorie(s) :

La Ville de Cherbourg-en-Cotentin va réunir les associations d’usagers du vélo, des pratiquants, les conseils de quartier… dans une démarche de concertation, avec l’objectif d’établir un schéma directeur vélo et mobilités actives. À la clé : des actions et des aménagements dédiés et la volonté de favoriser plus encore la pratique du vélo au quotidien sur le territoire.

 

Faire du vélo un mode de déplacement à part entière, tel est l’objectif de la mise en œuvre d’un schéma directeur vélo et mobilités actives à Cherbourg-en-Cotentin.

 

« Nous partons d’un constat : l’usage du vélo sur notre territoire est principalement dédié aux loisirs », explique Arnaud Catherine, adjoint aux transports et déplacement, aux mobilités douces et au plan vélo.

 

Élodie Anejjar, chargée de mission vélos et mobilités actives, a été recrutée par la Ville depuis le début du mois d’avril pour engager notamment un travail visant à élargir la pratique. Sa première mission : l’élaboration de ce schéma directeur. Il s’agit d’un document qui prône l’usage du vélo. Il pose un diagnostic sur les aménagements cyclables existants et les futures réalisations.

 

 

Concertation citoyenne

 

Un bureau d’étude a été retenu pour accompagner la Ville dans cette démarche, de mai à décembre 2021, qui se veut fortement participative.

 

« La concertation citoyenne sera très importante, nous y associerons évidemment des habitants pratiquant le vélo, les associations – et pas uniquement celles liées au cyclisme -, les conseils de quartier… », indique Arnaud Catherine.

 

La construction du schéma directeur vélo et mobilités actives comprendra quatre phases :

  • Un diagnostic de l’existant, avec notamment des visites sur le terrain où seront présents des habitants, des associations, des élus. Cette phase devrait durer environ 3 mois.
  • Les 2e et 3e phases concernent la construction du schéma directeur en lui-même, avec une cartographie de l’existant et des projets. Durée prévisionnelle : 4 mois.
  • La dernière phase, d’un mois environ, sera dédiée à la stratégie de suivi du schéma directeur.

 

Cette étude a fait l’objet d’une demande de financement auprès de l’ADEME, dans le cadre de l’appel à projets AVELO 2, qui vise à accompagner les territoires à définir et animer leur politique cyclable.

 

Concrètement, dès ce mardi 4 mai, une réunion de lancement aura lieu à l’Agora. Se retrouveront, pour prendre connaissance du projet et échanger, des habitants/cyclistes, que nous avons par exemple identifiés sur les réseaux sociaux, des associations, les services techniques de la Ville et de la Communauté d’agglomération, des élus…

Les conseils de quartier, en cours de mise en place, seront associés à l’issue de leur constitution dans le courant du second semestre.

D’autres réunions de ce comité devraient, selon le calendrier prévisionnel, se tenir en septembre et en décembre.

 

Local sécurisé en hyper-centre, aide à l’achat d’un vélo, permis vélo pour les enfants…

 

Une fois ce schéma directeur vélo et mobilités actives acté, ce document servira de ligne directrice aux futurs aménagements, à leur mise en œuvre, dès début 2022.

 

« Il est évidemment prématuré d’évoquer les projets qui pourraient se dégager de ce schéma directeur, objet de cette concertation, toutefois nous avons déjà certaines lignes directrices et pistes d’aménagements, souligne Arnaud Catherine. L’ensemble devra être travaillé en tenant compte, bien sûr, de notre souhait d’augmenter la part modale du vélo, des aménagements liés au BNG… »

 

Concernant le projet fortement attendu de la voie du Homet, future voie douce dédiée aux cyclistes et aux piétons reliant l’arsenal à la gare, une concertation devrait intervenir à l’automne.

 

« Les Cherbourgeois sont prêts à utiliser le vélo au quotidien, mais comment faire lorsqu’en habitant en ville on ne dispose pas de cave, de cour, de balcon… ? Cette difficulté à garer son vélo est une vraie problématique », explique Élodie Anejjar.

 

À l’instar d’autres centres urbains, la Ville souhaite mettre en place des solutions facilitatrices et ainsi de créer, par exemple, un espace de stationnement pour les cycles dans un ancien local commercial de la rue des Fossés. Les modalités d’usages de ce local sécurisé en hyper-centre restent encore à définir.

 

Parmi les autres principes de ce schéma directeur, l’aide à l’achat d’un vélo : c’est une possibilité qu’offrira la Ville à ses habitants, et qui pourra être complétée par les primes qui pourraient éventuellement être octroyées par d’autres collectivités ou l’État.

 

Le permis vélo pour les enfants est également un projet

Ce permis vélo est un programme national en cours de développement, dédié aux 6-11 ans.

Savoir pédaler, savoir circuler en ville en tenant compte des usages de la voirie, avec une sortie en circulation réelle : il s’agit de sensibiliser les enfants dès le plus jeune âge à l’usage du vélo, tout en rassurant les parents.

Ce permis vélo serait enseigné dans les écoles primaires, comme le sont l’ASSR 1 et l’ASSR 2 dans les collèges.

 

« Ce sont quelques exemples de ce que nous projetons, nous comptons sur la phase de concertation pour la co-construction du schéma directeur vélo et mobilités actives pour aiguiser et développer les projets, affirme Arnaud Catherine. À l’interne, auprès de nos agents, nous allons également œuvrer à la mise en place d’un Plan de mobilité (PDM), qui nous permettra de promouvoir les modes alternatifs à l’automobile et à l’ « autosolisme », c’est-à-dire au fait d’être seul dans sa voiture ».

 

Le but de ce plan sera de développer l’usage du vélo, de faire de la communication autour des vélos à assistance électrique (VAE) mis à disposition des agents, de trouver des solutions de stationnement vélo, mais aussi de développer les pratiques de covoiturage.Le plan est en cours d’élaboration, les agents de la Ville de Cherbourg-en-Cotentin ont notamment été sollicités via un questionnaire il y a quelques mois.