Réalisation d’un terminal de ferroutage sur le port de Cherbourg

lancement de la concertation publique à partir du 20 juin

Dans cette page

Dernière mise à jour : 20/06/2022

Catégorie(s) : International

Catégorie(s) : Commerces/économie

En mars dernier, Brittany Ferries et Ports de Normandie ont confirmé le lancement d’un projet de ferroutage via le Port de Cherbourg, reliant la Grande-Bretagne et l’Irlande à l’Espagne. Dans ce cadre, Ports de Normandie organise une concertation publique préalable à la réalisation d’un terminal de ferroutage sur le port de Cherbourg-en-Cotentin du 20 juin au 15 juillet prochains.

Dans un contexte où les préoccupations environnementales, la taille croissante des navires et le Brexit impactent fortement le trafic transmanche, Ports de Normandie et Brittany Ferries ont décidé de répondre à ces différents enjeux en conjuguant leurs projets de développement entrepreneurial et territorial avec un projet ambitieux de ferroutage qui reliera la frontière espagnole à la Grande Bretagne et l’Irlande, via le Port de Cherbourg.

Première étape de ce projet : la construction du terminal sur le Port de Cherbourg, pilotée et financée par Ports de Normandie et exploité par Cherbourg Port.

Elle devrait débuter en 2023 après la phase de concertation publique se déroulant du 20 juin au 15 juillet 2022. Sa mise en service et celle de la ligne de ferroutage est prévue courant 2024.

Après la période de montée en charge, ce sont environ 25 000 remorques qui pourront être acheminées chaque année depuis/vers le Port de Cherbourg.

Pour Ports de Normandie, ce projet représente un investissement de 7 M€, financés par la Région Normandie, le Département de la Manche et la Communauté d’agglomération du Cotentin. L’Europe soutient également ce projet à hauteur de 1,4 M€ (inclus aux 7 M€).

 

Planning et impacts des travaux de construction du terminal :

• Printemps / été 2022 : Etudes préparatoires et concertation

• Hiver 2022 / 2023 : Travaux préparatoires (déviation Boulevard Maritime, …)

• Printemps 2023 : Notification du marché de travaux des voies et des équipements

• Eté 2023 : début des travaux principaux

• Juin 2024 : livraison du terminal

 

Pour Benoît Arrivé, maire de Cherbourg en Cotentin « Cette ligne de ferroutage élargit le marché du port de Cherbourg en le rapprochant plus encore du SudOuest de l’Europe. Et tout en renforçant le port, elle ouvre la voie à une plus grande sobriété énergétique en retirant chaque année 25 000 remorques du réseau routier. C’est l’une des nouvelles routes du commerce en Europe qui se dessine sous nos yeux et Cherbourg-en-Cotentin y tient une place déterminante. »

 

La Ville s'attachera à minimiser la gêne occasionnée par la circulation des trains d’autoroute ferroviaire. SNCF Réseau a travaillé sur deux pistes d’optimisation, heures de passage du train en matinée et soirée et optimisation du temps de fermeture de certains passages à niveaux. 

 

Les chiffres clefs du projet 

  • Prévision de trafic à terme : 25 000 remorques transportées par an sur la base de 336 rotations annuelles soit environ 80 remorques par jour
  • Une tonne de CO² et 1 000 € d’externalités négatives épargnés par semi-remorque transférée
  • 2 navettes d’une longueur totale de 750m chacune constituées de 22 wagons
  • 1 départ quotidien de chaque extrémité du dispositif intermodal, 7 jours/semaine : Départ à 19h15 du port de Cherbourg, 19h25 passage devant la gare et arrivée à Mouguerre le lendemain >  Départ de Mouguerre, passage par la gare de Cherbourg le lendemain à 11h et arrivée au port de Cherbourg à 11h08.

 

La concertation publique : du 20 juin au 15 juillet

La concertation publique s’adresse aux usagers, riverains et habitants du périmètre de la zone concernée par les travaux de construction du terminal de ferroutage. Elle a pour but de favoriser la consultation du public et recueillir son avis, en phase amont de la démarche d’autorisation du projet (avant l’enquête publique).

Elle doit permettre de débattre :

  • de l’opportunité, des objectifs et des caractéristiques du projet ;
  • des enjeux socio-économiques qui s’y attachent ainsi que de leurs impacts significatifs sur l’environnement et l’aménagement du territoire ;
  • des solutions alternatives

 

Après cette phase de consultation du public, les partenaires établiront un bilan qui sera publié sur leurs sites internet respectifs. En s’appuyant sur ce bilan, les maîtres d'ouvrage tireront les enseignements de la concertation et décideront des suites à donner au projet.

Pour prendre connaissance du projet, poser des questions et donner son avis, plusieurs possibilités :

  • Consulter le dossier de concertation présentant le projet sur le site de Ports de Normandie et poser des questions / faire part de remarques en ligne : portsdenormandie.fr
  • Se rendre à l’accueil de la mairie de Cherbourg-en-Cotentin pour consulter la version papier du dossier de concertation et faire part de ses questions/remarques sur le registre papier.
  • Participer à la réunion publique du 29 juin à 19h - Gare Maritime transmanche - Salon André Michel

La durée de la concertation (20 juin – 15 juillet 2022) est fixée à un mois par similitude avec les durées prévues pour les enquêtes publiques.