Réhabilitation du complexe Chantereyne : un concours d’architecture pour dessiner le futur Palais des sports

Dans cette page

Dernière mise à jour : 04/02/2021

Catégorie(s) : Sports

Catégorie(s) : Grands projets

Catégorie(s) : Sports,Grands projets

modélisation salle Chanteryene

La Ville lance le concours de maîtrise d’œuvre pour sélectionner le cabinet d’architecte qui travaillera sur la rénovation du complexe Chantereyne. Construit en 1975, cet équipement doit se transformer en un véritable Palais des sports en cœur de ville accueillant sports de haut niveau, scolaires et associations. Les travaux s’étaleront de 2023 à 2025.

 

« Nous jetons les bases d’un Palais de sports en cœur de ville permettant d’accueillir le sport de haut niveau, de maintenir les pratiques sportives indoor des clubs et des scolaires à proximité de tous. Et nous nous donnons les moyens d’avoir un projet architectural qualitatif, moderne et novateur qui tienne compte des objectifs environnementaux, explique le maire, Benoît Arrivé.

 

Le projet de rénovation - à l’échelle de Cherbourg-en-Cotentin - prévoit une salle multisports à dominante handball de 2 700 à 3 000 places assises ainsi qu’une salle multisports qui pourra accueillir de 1 200 à 1 500 spectateurs pour les matchs de basket notamment. Un vaste hall d’accueil de 250m2 accueillera le public et comprendra une boutique pour les clubs, deux espaces bars et des espaces fonctionnels.

À l’étage des espaces de réception seront aménagés.

 

« Les clubs disposeront de vestiaires adaptés, de sanitaires et d’espaces pour la kiné…, comme l’exigent désormais les normes des fédérations sportives, souligne Claudine Sourisse. La nouvelle jauge des salles et l’aménagement de nouveaux espaces nous conduisent à construire un bâtiment supplémentaire pour le judo et la danse avec un dojo de 200 m² derrière le complexe. Un autre bâtiment accueillera les services techniques sportifs. »

 

Le complexe Chantereyne mixe les usages. Il accueille du sport de haut niveau : le handball aujourd’hui mais à terme il accueillera aussi le basket -, des associations sportives (boxe, danse, judo...) mais aussi les scolaires des écoles primaires, des collèges et lycées. Et des événements sportifs comme le Challenger de tennis ATP, des galas de gymnastique, des galas de boxe mais aussi les matches de la JSC hand en Proligue. La Ville veut garder cette mixité de pratiques amateurs comme professionnelles.

 

Un concours d'architecte

 

La Ville lancera un concours d’architecture dans les prochaines semaines. Cela permettra que soient redessinés les volumes intérieurs et les lignes extérieures du bâtiment qui fera donc entièrement peau neuve. Ce projet s'accompagne également d'une réflexion sur les abords des bâtiments, d'une volonté forte de gestion des flux automobiles et piétons, et d'une qualité paysagère affirmée. Le périmètre d'étude dépasse donc la simple réhabilitation et construction de bâtiments.

L'opération  propose un projet d'aménagement à part entière, avec la création de parkings, de parvis, d'espaces verts... en cohérence avec le tissu urbain et portuaire dans lequel il s'inscrit.

La connexion de cet équipement structurant avec le centre-ville sera assurée par des stationnements adaptés et optimisés, avec la perspective d'un arrêt du BNG à proximité, et des liaisons et stationnements pour les 2 roues.

L’ensemble de l’opération s’élève à 23,532 M€ HT. Le choix de l’architecte sera réalisé cette année et le début des travaux est prévu en 2023 pour une mise en service en 2025.

« La transformation du complexe Chantereyne en Palais des sports est une opération d’envergure qui a des implications sur d’autres équipements sportifs : nous avons lancé la rénovation de Nordez en 2020 et 2021, celle de la Saillanderie aura lieu en 2022 puis Chantereyne en 2023 ».

 

Découvrez les contours du futur palais des sports

 

Complexe sportif Chantereyne

  • un espace d’accueil de 385 m² comprenant un hall et une billetterie, un bureau pour le gardien, un PC sécurité, une infirmerie, un espace vestiaires et consigne, deux buvettes et une boutique partagée pour les clubs de handball et basket-ball.
  • un pôle handball avec un espace d’évolution de 1 131 m², des circulations périphériques, des tribunes pour accueillir un effectif public compris entre 2700 et 3 000 personnes, avec des places pour la presse, les VIP, loges (démontables), des emplacements pour les caméras TV. Le pôle handball comprendra également 2 buvettes et des sanitaires pour le public. 100 m² de bureaux sont prévus pour le pôle administratif JSC. 
  • un pôle basket-ball avec un espace d’évolution de 760 m², des circulations périphériques, des tribunes pour accueillir un effectif public compris entre 1 200 et 1 500 personnes, avec des places pour la presse, des emplacements pour les caméras TV. Le pôle basket-ball comprendra également une buvette et des sanitaires pour le public. 75 m² de bureaux sont prévus pour le pôle administratif USLG.
  • un pôle musculation avec une salle de 200 m², vestiaires, douches et sanitaires associés.

Les pôles handball et basket-ball comprendront chacun des vestiaires/douches pour les joueurs, une salle de soin/kiné, deux vestiaires arbitres, une infirmerie/contrôle anti-dopage

Des vestiaires/douches/sanitaires sont intégrés pour les associatifs et scolaires.

Le programme prévoit une régie de 20 m² avec liaison visuelle sur les deux salles. Lasalle de préparation physique/musculation dédiée aux deux clubs professionnels (handball et basket-ball) est prévue sur une surface de 120 m², à laquelle s’ajoutent des vestiaires, douches et sanitaires dédiés. Le pôle administratif proposera une salle de réunion de 100 m², modulable 60/40.

Un espace réceptif polyvalent de 800 m², modulable en 3 zones, avec sanitaires dédiés, en lien avec un local traiteur de 80 m² comprenant chambre froide et matériel de réchauffage, vestiaires et sanitaires pour le personnel. Ce local traiteur sera en lien avec un quai de déchargement et une réserve. Des espaces fumeurs seront prévus, à l’étage et au rez-de-chaussée. Cette salle garde sa fonction locative et reste accessible aux associations et manifestations diverses.

Enfin, l’équipement sera pourvu de locaux de rangement techniques pour les associations et de réserves, de locaux ménage et de locaux techniques.

 

Bâtiment judo/danse

D’une surface totale d’environ 660 m², le bâtiment comprendra un hall d’accueil, un bureau partagé, un dojo de 230 m², une salle de danse de 175 m², les vestiaires, douches et sanitaires associés, locaux de rangement et local ménage.

 

Service technique des sports

Dédié aux agents techniques et d’entretien des gymnases et stades de Cherbourg-en-Cotentin, et d’une surface utile totale d’environ 350 m², ce bâtiment accueillera un atelier, un garage pour les nacelles et engins, des réserves et locaux de stockage, 3 bureaux, une salle de réunion, et des locaux pour le personnel de la direction des Sports (vestiaires, sanitaires, douches, salle de repos, local ménage).

 

Aménagement des abords

Le programme prévoit l’aménagement d’un parvis de 1 600 m² situé entre la piscine et le complexe sportif, couvert sur 400 m², permettant de matérialiser l’entrée principale.

Le pôle technique des sports sera pourvu d’une cour de service de 100 m², et le pôle judo/danse d’un parvis de 50m².

Un traitement paysager est attendu de la part des architectes, notamment le long de l’avenue de Cessart, mais aussi avec la végétalisation des parkings. Les arbres remarquables seront conservés, et notamment deux eucalyptus au sud du complexe.

Une aire de stationnement vélo et un abri vélo de 15 places sont prévus pour le complexe sportif et le bâtiment danse / dojo.

 

Le stationnement

Le quartier bénéficiera d’un arrêt du Bus Nouvelle Génération (BNG) à proximité. Des stationnements spécifiques seront nécessaires au fonctionnement du futur Palais des sports :

  • parc de stationnement VIP de 90 emplacements pour véhicules légers, sur la parcelle au Nord-ouest du complexe sportif. En dehors des matchs, ce parking servira également au pôle judo/danse et au public, de manière générale.
  • parc de stationnement officiels et joueurs de 25 places, accès bus et avec accès protégé aux vestiaires. Ce parking sera fermé et privatisé au moment des matchs pour des questions de sécurité.
  • stationnements pour les deux-roues devant le complexe Chantereyne et le pôle judo / danse.