Les expositions temporaires

Dans cette page

Dernière mise à jour : 16/01/2020

New Cherbourg Stories. L'expo ! Du 2 novembre 2019 au 29 mars 2020.

New Cherbourg Stories est une série de bande dessinée qui prend Cherbourg comme décor, comme terrain de jeu" expliquent les auteurs cherbourgeois, Romuald Reutimann, illustrateur, et Pierre Gabus, scénariste.

L’histoire, à mi-chemin entre le polar et le fantastique, met en scène la ville de Cherbourg. Un Cherbourg imaginaire, revisité à la façon d’une métropole américaine des années 1930. Rebaptisée « New Cherbourg », la ville est à la fois familière et extraordinaire.

L'exposition se fonde sur une commande publique adressée par le musée à l'illustrateur Romuald Reutimann. Une vingtaine d’images représentatives de l'univers uchronique de New Cherbourg sont présentés dans la galerie des expositions temporaires. Ces visuels ont pour toile de fond un Cherbourg traité de manière rétrofuturiste (Etats-Unis des années 1930) : le parc botanique de la Fauconnière, le théâtre à l'italienne ou la gare transatlantique, par exemple.

Jusqu’au 29 mars - Galerie des expositions temporaires. Tarifs accès musée 5€ (3€ au tarif réduit, gratuit pour les – de 26 ans et sous conditions de ressources) sans surcoût pour l’exposition.

 

 

 

Visites guidées (voir agenda loisirs)  

 

Don Quichotte illustré par Charles-Antoine Coypel.

L’écrivain espagnol Miguel de Cervantès a cinquante-sept ans lorsque paraît en 1605 la première partie du Don Quichotte de la Manche. La seconde partie, publiée en 1613, précède de trois ans la mort de l'auteur, dont le nom commence alors à se répandre. L'œuvre connaît un succès immédiat, qui ne s'est pas démenti jusqu'à nos jours. Elle met en scène les aventures d’un duo pittoresque : Alonso Quijano, hidalgo féru de littérature chevaleresque, et Sancho Panza, paysan rustaud et froussard. Elle s’est imposée comme le premier roman moderne.

Le peintre français Charles-Antoine Coypel (1694-1752) réalisa, entre 1715 et 1735, une série de tableaux consacré au roman de Cervantès. Ces œuvres étaient destinées à servir de cartons de tapisseries pour la manufacture des Gobelins. Elles donnèrent lieu à une version gravée, qui imposèrent Coypel comme le grand illustrateur de Don Quichotte. L’accrochage présentera ces gravures, issues des collections du musée et de la bibliothèque Jacques Prévert. Elles proposent une lecture divertissante et humoristique du roman, et invitent à s’interroger sur les rapports entre texte et images.

Visuel : Charles-Antoine Coypel, Don Quichotte consulte la tête enchantée dans la maison d’Antonio Moreno, gravure au burin et à l’eau-forte, XVIIIe siècle, musée Thomas Henry, Cherbourg-en-Cotentin

Du 14 janvier au– 13 avril 2020, Cabinet des Estampes. Exposition visible sans surcoût. 

 

Les jardins de Daubigny.

Dans le cadre du festival Normandie Impressioniste, le musée Thomas Henry lève le voile sur la vie de l’artiste Charles-François Daubigny (1817 – 1878), précurseur de l’impressionnisme, à partir de l’album Les Jardins de Daubigny. Si Courbet, Corot, Van Gogh, Monet et Manet se revendiquent de sa filiation, la vie de Charles-François Daubigny reste méconnue du grand public.

Cet  album est le fruit d’une collaboration unique entre le scénariste Bruno de Roover, auteur de séries à succès en Flandre, et le dessinateur Luc Cromheecke qui a publié de nombreux albums sur le marché francophone : Tom Carbone, l’Ile Carrément Perdue, etc.

A cette occasion, le musée exposera une estampe de l’artiste datée de 1844 et conservée dans ses collections Le Nid de l’aigle dans la forêt de Fontainebleau.

26 mai – 6 septembre 2020, Cabinet des Estampes - exposition visible sans surcoût.

Normandie impressionniste. Voyages en terre inconnue. Boudin, Renoir, Signac... en Cotentin

Eloignée de la capitale et d’accès peu aisé, la presqu’île du Nord-Cotentin est demeurée à l’écart des grands itinéraires artistiques normands. Cité industrieuse en pleine expansion, Cherbourg accueille au XIXe siècle un afflux sans précédent d’ouvriers. A l’instar des autres villes normandes, Cherbourg sacrifie à la mode des bains de mer en 1828 et construit un casino en 1864. Le réseau ferré qui permet de relier Cherbourg à Paris est inauguré en 1858. En dépit de ces infrastructures, la région demeure peu fréquentée. Pourtant une poignée d’artistes dits d’avant-garde ont posé leurs chevalets dans cette région : Eugène Boudin, Auguste Renoir, Paul Signac, Albert Marquet, Henri Matisse.

L’exposition présentera et étudiera le séjour de ces artistes dans le Nord-Cotentin à travers  leurs conditions de vie et les œuvres réalisées sur place. Cette approche inédite des voyages artistiques dans le Cotentin permettra de mieux comprendre et d’analyser la construction de l’identité artistique d’un territoire.

Du 5 juin au 6 septembre – Galerie des expositions temporaires. Tarifs : 5 € ; tarif réduit 3 €, gratuit pour les – de 26 ans et sous conditions de ressources. Le prix comprend l’accès au musée et à l’exposition.

Visuel : Paul Signac, Le phare de Gatteville, huile sur carton, v. 1934, musée Thomas Henry, Cherbourg-en-Cotentin

AUTOUR DE L’EXPOSITION

Visites commentées

9, 13, 20 et 30 juin

4, 11 et 18 juillet

18, 22 et 25 août

3 et 5 septembre

A 16h. Durée : environ 1h. Renseignements et réservations au 02 33 23 39 33 ou museescherbourgfr

Dimanches en famille

Animations à partager en famille, pour les enfants de 5 à 10 ans.

12 et 19 juillet

23 et 30 août

De 5 à 10 ans.

16h00. Durée 1 heure. Tarifs : 5 € ; tarif réduit 3 €, gratuit pour les – de 26 ans et sous conditions de ressources.  Renseignements et réservations au 02 33 23 39 33 ou museescherbourgfr

Chaque enfant doit être accompagné d’un adulte.

A 16h. Durée : environ 1h30. Sur réservation au 02 33 23 39 33.

 

Spectacle. Les Figures impressionnistes.

Par la compagnieCie Les 3 Coups l’œuvre.

Un spectacle interactif et rocambolesque durant lequel comédiens et musiciens vous font plonger dans l’univers des peintres impressionnistes du XIXe siècle.

Samedi 27 juin, 15h. , durée : environ 1h. Sans réservation. Dans la limite des places disponibles.  Tarifs : 5 € ; tarif réduit 3 €, gratuit pour les – de 26 ans et sous conditions de ressources. Le prix comprend l’accès au musée et au spectacle.


 

Coordonnées

Centre culturel Le Quasar - Musée Thomas Henry

Esplanade de la Laïcité

50100 Cherbourg-en-Cotentin

02 33 23 39 33 - 02 33 23 39 30 (Service des publics, Espace presse, Visite groupe) - 02 33 23 39 54 (Service éducatif)

Contacter par mail

Du mardi au vendredi de 10h à 12h30 et de 14h à 18h et samedi et dimanche de 13h à 18h

Cette page a-t-elle répondu à vos attentes ?