Une politique en faveur de l'environnement

Soucieuse de limiter son empreinte écologique, la Ville de Cherbourg-en-Cotentin gère ses espaces publics de manière éco-responsable.

Dernière mise à jour : 08/10/2019

Une politique en faveur de l'environnement

En matière de fleurissement durable, la Ville entend être exemplaire. Depuis plus de dix ans, notamment sur la commune déléguée de Cherbourg-Octeville labellisée 4 fleurs, les jardiniers ont adopté les bons gestes en termes d'entretien : désherbage sans pesticides nocifs pour la santé et l'environnement, économie en eau grâce au paillage, plantations de vivaces au lieu des annuelles... Ils avaient anticipé la législation de 2017 qui oblige à ne plus utiliser de pesticides dans les espaces publics.

L’apport en eau dans les massifs est considérablement réduit grâce à la plantation d’espèces peu gourmandes en eau, comme les vivaces. Ces plantes sont en grande majorité produites dans les serres municipales et 8 000 d’entre elles sont distribuées gratuitement chaque année en mai aux habitants afin de faire œuvre de pédagogie. La généralisation du paillage permet en complément d’éviter l’évaporation de l’eau, protège les plantes des coups de froid et favorise la vie des vers de terre, indispensables à l’aération des sols. La valorisation des déchets verts présente par ailleurs le double avantage d’enrichir les sols et de réduire considérablement le transport de ces déchets, générateur de pollution. Les branches des arbres, après taille ou élagage, sont broyées sur place pour servir de paillage.

Les jardiniers de Cherbourg-en-Cotentin entretiennent 774 ha de pelouses, parcs et jardins. Le maintien des pelouses en ville est important : l’herbe est un véritable filtre à carbone opérationnel toute l’année. Une partie de ces espaces est tondue grâce au mulching qui consiste à laisser sur place l’herbe tondue et broyée. Cette technique permet aux pelouses de bénéficier d’une protection contre la mousse ou les mauvaises herbes et de limiter la gestion des déchets verts. Une partie des espaces verts est conservée en prairie, puis fauchée. Cette pratique favorise le fleurissement qui attire abeilles, papillons et autres pollinisateurs qui nourrissent ensuite les oiseaux. L’équilibre naturel est de ce fait préservé.

La démarche environnementale de Port Chantereyne

La politique en faveur de l’environnement ne se limite pas aux espaces verts : côté mer, avec les labels à portée internationale Pavillon Bleu et Gold Anchors, Port Chatereyne n’est pas seulement reconnu pour la qualité de ses services. Il l’est aussi pour son travail desensibilisation à l’environnement et en faveur dutourisme durable. Les plaisanciers bénéficient de services limitant l’impact de leur activité sur le milieu : récupération des eaux de carénages et des huiles usées, station de récupération des eaux grises et noires, tri sélectif des déchets grâce à une mini-déchetterie portuaire… En parallèle, le port de plaisance s’attache à privilégier les solutions techniques les plus éco-respectueuses pour ses véhicules et navires de servitude. Il entend aussi développer un projet de location de véhicules propres à destination de ses plaisanciers et proposera une location de vélos électriques à hydrogène.

Cette page a-t-elle répondu à vos attentes ?