Ville amie des enfants Unicef

Dans cette page

Dernière mise à jour : 04/05/2022

Le 3 novembre 2021, la Ville et UNICEF France renouvelaient leur engagement mutuel envers la jeunesse cherbourgeoise par la signature d'une convention de labellisation Ville Amie des Enfants.

Cette labellisation engage la Ville à :

  • tenir compte des droits de l'enfant dans les politiques publiques locales, les dispositifs locaux dirigés vers les enfants, les jeunes et leurs familles ;
  • développer des actions innovantes pour apporter les réponses les mieux adaptées aux situations que connaissent les enfants et les jeunes et en particulier, les plus fragiles.

Membre du réseau Ville Amie des Enfants depuis 2003 (label ouvert depuis 2002), le renouvellement de la convention, réaffirme la volonté des élus de déployer, d'ici 2026, les recommandations d'UNICEF France visant à garantir bien-être, inclusion, parcours éducatif cohérent et de qualité à tous les enfants du territoire :

  • voir réussir les jeunes, qu'ils deviennent les adultes dont le monde à besoin : à cette fin, 2 chargées de projets ont été recrutées : réussite éducative et parentalité.
  • développer les offres de centres de loisirs,
  • renforcer la participation des jeunes dans la vie de la cité : création un conseil local de la jeunesse, implication dans des événements municipaux,
  • sensibiliser contre le harcèlement moral, etc.

Ainsi, chaque projet est étudié à hauteur d'enfant : Schéma directeur des écoles publiques (SDEP), Projet éducatif social local (PESL), Projet éducatif de territoire (PEDT) mais aussi les infrastructures urbaines telles les aires de jeux, les aménagements de voirie (déplacements doux).

Les enfants et leurs parents sont directement associés aux projets de la Ville notamment via les écoles et les centres de loisirs.

Par ailleurs, UNICEF France dispose de deux salariés à Cherbourg-en-Cotentin. Ils sont installés au sein de la mairie déléguée de Cherbourg-Octeville et sont associées aux projets dédiés à la jeunesse.

 

De nombreuses actions

La Ville participe chaque année à la Journée internationale des droits de l'enfant fixée au 20 novembre.

Des ateliers de sensibilisation sont organisés dans les centres de loisirs mais aussi sans les accueils périscolaires. Des bâtiments municipaux sont illuminés en bleu, couleur d'UNICEF. 

 

Opération : 1 arbre, 1 droit

Le 28 mars 2022, 10 arbres ont été plantés par des enfants des écoles publiques, en lien avec la direction nature paysages et propreté, dans 10 parcs municipaux. Chaque essence a été minutieusement choisie par les jardiniers municipaux, en fonction du climat de notre région et de la nature du sol. Au pied de chaque arbre, un panneau indique l'essence de l'arbre ainsi que le texte d'un droit international de l'enfant. Un travail préalable avait été réalisé en classe, avec Manuella et Héloïse, les deux services civiques recrutées par UNICEF France.

L'idée de planter un arbre est l'opposé de l'éphémère. Nous voulons mettre en avant la notion d'ancrage, d'enracinement et de durée intemporelle à travers cette plantation. Un arbre a pour but de grandir et de s'épanouir, en fonction des conditions dans lesquelles il grandit, il sera plus ou moins fort. L'arbre est une métaphore sur la condition de l'enfant. Cet acte est important pour les enfants, les adultes mais aussi notre planète, indique Dominique Hébert, adjoint à l'éducation.

Des élèves de l'école maternelle Suzanne Brès (La Glacerie), ont planté le 28 mars un arbre dans le jardin des Couleurs à La Glacerie, avec l'aide des jardiniers de la Ville.

Cette page a-t-elle répondu à vos attentes ?