Budget de Cherbourg-en-Cotentin

Présentation du budget de Cherbourg-en-Cotentin.

Dans cette page

Dernière mise à jour : 07/07/2022

Budget 2022

Après deux années marquées par  la crise sanitaire et grâce à des finances saines, Cherbourg-en-Cotentin renoue avec les investissements.

Les ambitions d’un budget municipal dépendent d’abord de bonnes bases financières. Les finances de la Ville sont saines et permettent de construire l’avenir à travers un programme d’investissements ambitieux.

Marqué par une fiscalité stabilisée, une dette plus faible que la moyenne nationale et un taux d’épargne fort, ce budget montre une bonne maîtrise des dépenses (personnel et fonctionnement), dont la hausse de 1,32% reste inférieure à l’inflation prévisionnelle.

Les dépenses par habitant s’élèvent à 1463 €*, contre 1574 € *en moyenne pour les 26 villes françaises comparables.

 

Un budget de 210 millions d’€ en 2022 avec pour priorité :

  • Santé
  • Soutien au monde associatif
  • Education
  • Renouvellement du cadre de vie

131,9 millions d’euros du budget global de fonctionnement dont :

  • 19,4 millions pour l'enseignement ;
  • 19,2 millions pour l'aménagement urbain ;
  • 17,3 millions pour les interventions sociales, la santé, la famille et le logement ;
  • 14,8 millions pour le sport et la jeunesse; 8,4 millions pour la culture.

 

66,6 millions d’€ d’investissement pour la Ville

  • 23,5 M d’€ pour l’attractivité du territoire et l’amélioration du cadre de vie : voiries, aires de jeux, aménagement de la place Jean Moulin, travaux voie du Homet, mobilités douces, plateau piétonnier …
  • 11,1 M€ pour le sport et la jeunesse : palais des sports Chantereyne, rénovation des salles de la Saillanderie, de la Gamacherie et du complexe Jean Jaurès, création d’un skate park à Tourlaville, …
  • 10,5 M d’€ pour adapter le patrimoine communal et le fonctionnement des services : travaux d’économie d’énergie, mise en sécurité et accessibilité des bâtiments
  • 8,4 M d’€ pour la culture : rénovation du théâtre de la Butte et la salle Imagin’art, restauration du Jacques Louise, …
  • 6,9 M d’€ pour la petite enfance, la famille, le logement, la santé : la rénovation de la Mosaïque, l’ouverture du pôle petite enfance A. Varda, …
  • 6,2 Md€ pour l’enseignement : rénovation des écoles Noblet et Mitterand, des jeux extérieurs, le développement numérique …

 

En chiffres

  • 164 € / habitant : C’est le niveau de subventions versées à ses partenaires en 2022 (13,3 M€ dont 6,7 M€ de subventions aux associations). Moyenne nationale : 145 € / habitant
  • 179 € / habitant : C’est le niveau d’épargne de la ville. Moyenne nationale : 50 € / habitant
  • 546 € / habitant : Cherbourg-en-Cotentin est (avec Versailles) la ville la moins endettée parmi les 26 communes de France de 75 000 à 100 000 habitants.

 

Rapport d’orientation budgétaire 2022

Malgré la crise sanitaire et son impact sur les finances de la commune, la Ville dégage un bon résultat pour 2022. Son épargne forte et son faible endettement témoignent de la bonne santé financière de la collectivité.

La Ville n'augmentera le taux du foncier bâti dont le niveau reste dans la moyenne des communes de sa strate. Ce taux de foncier bâti restera stable jusqu’à la fin du mandat. 

La Ville est faiblement endettée avec un encours de 546 euros (Cherbourg est 2e ville derrière Versailles) quand la moyenne française est à 1582 euros par habitant.

 

Cette bonne gestion permet mener une politique en faveur d’un service public de qualité et amplifié avec :

  • la poursuite des politiques menées en régies (la cuisine centrale, centre de santé Brès-Croizat ...). Dans ces deux domaines, la qualité de l’alimentation des enfants et la santé, la ville avait pris des engagements et les assume tant politiquement que financièrement.

  • le renfort le service public avec un niveau de recrutement ciblé et maitrisé mais nécessaire pour assurer un service de qualité à la population.
  • le maintien d'un haut niveau de soutien au monde associatif avec en 2022 comme en 2021 plus de 7,5 millions d’euros de subventions aux associations, soit 164 euros par habitant quand l’aide aux associations est à 145 euros en moyenne au niveau national.
  • la poursuite des efforts en matière de santé à travers en plus de la reprise en régie du centre de santé Brès-Croizat, la mise à disposition de locaux pour les sièges de dentistes qui seront assurés par des étudiants de dernière année en dentaire de Rennes notamment.

 

 

Une Ville qui investit pour ses habitants

La Ville est en mesure d’assurer une politique pluriannuelle d’investissement à 210 millions d’euros sur le mandat, montant jamais atteint par le passé et qui fait de Cherbourg-en-Cotentin l’une des villes normandes qui va le plus investir dans les prochaines années.

Ces 210 millions d’euros, c’est donc un budget d’investissement revu à la hausse par rapport aux années précédentes.

Qu’est-ce que la programmation pluriannuel d’investissement ?

La programmation pluriannuel d’investissements (PPI) détaille l’ensemble des grands projets d’investissement définis par la majorité municipale pour la durée du mandat. Elle prépare l’avenir de la Ville tant en matière d’équipements que d’espaces publics.

Elle permet de :

  • Programmer sur la durée du mandat des projets d’équipements au plus près des besoins des habitants.
  • Prioriser les dépenses de la Ville tout en maintenant sa bonne santé financière.

Il est ajusté chaque année.

Ce seront une centaine de grandes opérations qui couvrent tous les grands domaines d’intervention de la ville :

  • Concevoir et aménager la ville autrement pour engager la transition écologique - 67 M€ : la création de la voie douce du Homet et l’aménagement du schéma directeur des mobilités douces, la première tranche d’aménagement du parc de la Fauconnière, les aménagements de la rue de la Paix, de la cité de l’Acre et du secteur du Tôt, le jardin d’insertion Giffard et le développement des jardins familiaux.
  • Relever les défis urbanistiques de demain - 62 M€  : la rénovation complète du plateau piétonnier en centre-ville, la rénovation urbaine du quartier Charcot Spanel les Fourches, le projet d’aménagement de Collignon et du Port de Querqueville, ...
  • Favoriser la cohésion sociale et l’épanouissement des enfants et des jeunes - 48M € : rénovation ou de restructuration des groupes Veil et Doisneau, les écoles Noblet et Mitterrand, les restaurants scolaires Blum, Bellevue, Brès, Kergomard, pôle petite enfance Agnès Varda ...
  • Moderniser et remettre à niveau les équipements sportifs - 46 M€ : rénovation du gymnase Nordez, du Cosec de la Saillanderie, du complexe sportif Jean Jaurès, de la salle du Roller Hockey ou encore le club house du Rugby Club de Cherbourg Hague, la transformation du complexe Chantereyne en palais des sports  ...
  • Culture partout, pour tous - 13 M€  :la rénovation du théâtre de la Butte, la création d’un pôle associatif culturel (ancienne école des pervenches), la réfection de la salle Imagin’art et de la salle du plat chemin, la rénovation de la toiture et la charpente des serres Liais ...
  • Moderniser l’administration pour s’adapter aux transitions - 9 M€  :la transition numérique et la sécurisation des infrastructures informatiques

 

La Ville prépare d’importants investissements pour répondre à la demande en logement.

Des programmes sont déjà en cours : Jardins de l'Agora, Grismesnil ... D’autres programmes seront dévoilés prochainement, en locatif et en accession à la propriété.

La Ville poursuivra ses acquisitions foncières pour créer des réserves et être capables de proposer ces prochaines années une offre de qualité, maitrisée, attractive et non-consommatrice d’espaces ruraux. Son objectif est de reconstruire la ville sur elle-même avec l’appui de l’atelier public d’urbanisme qui veille sur la qualité et de l’office foncier solidaire qui garantira un accès élargi à la propriété.

Cherbourg-en-Cotentin mettra en place cette année une offre de  mutuelle destinée à garantir un meilleur accès aux soins pour tous et notamment aux personnes sans emploi et retraitées.

Ce rapport d’orientation budgétaire après deux années compliquées par le COVID affiche donc des ambitions inédites pour Cherbourg-en-Cotentin : 

  • de modernisation,
  • de renouvellement de notre cadre de vie,
  • d’adaptation de notre cité aux usages de l’époque en matière de mobilité, en matière de logement en matière de solidarité, de liens entre les générations et de service public.

Une ville agréable, moderne, solidaire et aidante, active sur l’environnement, qui donne envie de vivre ici.

Les documents 2021

Les documents 2020

Cette page a-t-elle répondu à vos attentes ?